Inicio / Modele tarn

Modele tarn

Le modèle est trop lourd pour votre appareil et ne peut pas être restitué correctement probabilité de survie une probabilité de survie (PS) est calculée pour chaque patient blessé et conservée dans la base de données du TARN. Cela permet d`effectuer des analyses comparatives des résultats pour les hôpitaux et pour d`autres groupes de patients. Prévision des résultats précoces modèles utilisant le TRISS en 1984, la probabilité de survie (PS) de chaque patient a été calculée à partir du score de traumatisme révisé, du score de gravité des blessures, de l`âge et de la méthode de blessure (émoussée ou pénétrante). C`est ce qu`on appelle le modèle TRISS. Il y avait un certain nombre de raisons pour développer un modèle européen à partir de cette méthode précoce: interprétation 3D du Tarn, le puissant dirigeant de la Division de justice Decepticon (DJD). Un personnage autrefois éminent de Transformers-plus de Meets The Eye Comic de IDW. En mode Alt. Hecho con 3DS Max, nDo y substance peintre. Les nombres entre parenthèses sont 95% intervalles de confiance (95% IC). Le score Brier à l`échelle est une statistique R 2 de la somme des carrés.

La pente de discrimination est la différence entre les valeurs moyennes de PS parmi les survivants et parmi les non ‐ survivants; 95% de CI supposant des écarts inégaux (test de Welch). * Modèle «stressé» en utilisant des données de blessure codées avec une édition AIS différente de celle avec laquelle le modèle a été dérivé. NORMIT, modèle de prédiction norvégienne en trauma; NORMIT 2, mise à jour dans l`étude actuelle; TRISS, score de traumatisme blessure score de gravité; TRISS 09, mise à jour 2009; TARN, UK trauma audit et réseau de recherche modèle de prédiction; TARN 12, mise à jour 2012; TARN 09, mise à jour 2009; TARN Ps04, modèle original; OUH – TR, registre des traumatismes de l`hôpital universitaire d`Oslo; US NTDB, US National trauma Data Bank; AIS, score de blessure abrégé; * Référence 16, † étude actuelle, ‡ référence 7, § référence 12, ¶ référence 10, * * référence 15, † † référence 14. Dans le Tarn la nature joue un rôle aussi grand que les modèles font. Comment la nature influence-t-elle votre photographie? Créer le sentiment que tout est un tout était important. Je voulais que le spectateur soit piégé dans la nature avec les modèles. Grandir, j`étais si petit que j`ai vécu tout de bas en bas que tout le monde. Toutes les odeurs, les couleurs et les sons étaient beaucoup plus immédiats et clairs. J`ai toujours été curieux et respectueux de mère nature. Je voulais que mes compositions aient le même sens de l`immersion, en mettant les modèles non en face de la nature, mais en elle.